Gérer un restaurant de sushis avec succès

Cet article a été mis à jour le 5 janvier 2023

Le sushi est devenu une sorte de merveille internationale, qui a commencé au Japon avant de se répandre dans le monde entier. Il est difficile de trouver quelqu’un qui n’aime pas les plats de sushi, au point qu’il est possible de trouver des sushis non seulement dans les restaurants et les bars, mais même dans les supermarchés.

Mais il n’y a rien d’aussi bon que de manger des sushis dans un vrai restaurant, et comme la plupart des restaurants, il faut d’innombrables heures de préparation et de dévouement pour s’assurer que les clients bénéficient d’une nourriture de qualité supérieure à chaque fois.

La création d’un restaurant de sushis peut sembler intimidante au départ, et il ne fait aucun doute qu’elle comporte un certain nombre de risques, notamment en termes de perte de capital.

Mais si l’on procède étape par étape, avec la recherche et la préparation nécessaires, il est possible de connaître un réel succès.

1. Un rapport de faisabilité

Avant de mettre en œuvre quoi que ce soit, il est essentiel de réaliser un rapport de faisabilité. Il s’agit d’une compilation de toutes les études de marché réalisées dans une région spécifique.

Elle porte sur le public cible, la popularité des restaurants de la région, la concurrence et bien plus encore. La réalisation de ce type de rapport permet à un nouveau propriétaire d’entreprise de ne pas se lancer à l’aveuglette et constitue une étape importante pour économiser autant d’argent que possible.

A LIRE AUSSI :   Les types de sushis les plus courants à essayer

gérer un restaurant japonais

2. Élaborer un plan

Le plan d’affaires est l’étape suivante. Il s’agit d’une présentation de tous les détails financiers, techniques et logistiques qui doivent être pris en compte au cours du processus.

C’est là qu’il faut choisir un nom, combien d’employés feront partie de l’opération, les coûts de formation, les gestionnaires, l’emplacement physique et le fournisseur des ingrédients.

Tout comme le rapport de faisabilité, il doit être aussi complet que possible pour tenter d’atténuer les problèmes imprévus qui pourraient survenir plus tard.

3. Trouver de bons chefs

La plupart des gens peuvent faire des sushis après avoir regardé quelques vidéos sur YouTube, mais il faut un chef qualifié pour créer des repas que les clients aimeront et dont ils se souviendront.

Il y a beaucoup de chefs qualifiés dans le monde qui cherchent du travail, et il ne devrait pas être trop difficile de trouver ceux qui sont bons avec les sushis.

C’est une bonne idée que le propriétaire de l’entreprise apprenne également les bases de la fabrication des sushis, car cela lui donnera un aperçu particulier du processus de fabrication des aliments et lui permettra de décider des changements à apporter, le cas échéant.

4. Une stratégie marketing

Il ne suffit pas de monter un restaurant et d’espérer que les gens le trouvent par magie, ce qui n’est pas amusant pour toutes les parties concernées. Les gens doivent être guidés, et cela passe par le marketing.

Google dispose d’un large éventail d’outils, par exemple, qui peuvent aider les clients potentiels à trouver un restaurant de sushis, mais c’est au gérant de s’assurer que les informations sont disponibles en ligne. Les médias sociaux sont également un outil puissant qui doit être utilisé autant que possible pour attirer les clients.

A LIRE AUSSI :   Les poissons les plus utilisés dans les sushis

5. Assurez tout

L’assurance est obligatoire pour gérer une entreprise, surtout si elle est en contact direct avec de nombreux clients à la fois.

L’assurance peut être coûteuse, surtout pour une entreprise récente, mais il est important de disposer d’un filet de sécurité en cas de problème.

Panier
-20% AVEC LE CODEFUN20

COMMANDE MINIMUM DE 30€

Livraison jusqu'à 22h30 !

Retour en haut
Call Now Button